logoGAP
Cahiers de sociologie politique de Nanterre
Scalpel

Le travail de collaboration avec les élus

Auteur

Le travail de collaboration avec les élus , Paris, Michel Houdiard éditeur, 2005, ouvrage coordonné par G. Courty

Le travail politique n’est pas une activité solitaire d’un élu dans une institution. Il n’est pas non plus uniquement encadré, aidé et soutenu par les fonctionnaires en poste (les administrateurs du Parlement et les directeurs des services des collectivités territoriales) ou par les groupes structurés autour d’un parti ou d’une « famille politique ». Entre le milieu des années 1970 et le début des années 1980, le recrutement de collaborateurs a été officiellement autorisé par l’octroi de crédits permettant de les rémunérer. Devenus depuis des agents participant au travail politique dans les institutions, ces nombreux collaborateurs (assistants parlementaires, membres des cabinets des collectivités territoriales, secrétaires de mairie) se sont imposés, certains sous une forme collective (les équipes des parlementaires et les cabinets des exécutifs locaux), d’autres sous une forme individuelle (les fidèles conseillers de certains élus). Tous entourent, encadrent, anticipent, écoutent et rendent compte : ils pallient la difficulté éprouvée par nombre d’élus à ne plus pouvoir satisfaire seuls les obligations de leurs mandats électifs, à ne plus pouvoir agir dans deux espaces en même temps (l’institution et la circonscription).

Cet ouvrage est le premier à se pencher sur cette transformation du métier politique par la division nouvelle du travail entre les élus et leurs collaborateurs. Son objectif est double. Le premier est de cerner les catégories de personnels qui composent cette nébuleuse des collaborateurs, au statut peu protecteur et aux carrières peu connues en dehors de leur précarité. Le second est de comprendre tant la part qu’ils prennent au travail politique que la relation particulière qu’ils nouent avec leurs élus et les institutions.

Avec ces deux ouvertures sur l’étude du travail de collaboration avec les élus, l’équipe de chercheurs (sociologues, historiens, juristes et politistes) qui a collaboré à cet ouvrage espère offrir une meilleur compréhension des conditions dans lesquelles une partie du travail politique s’effectue, la partie la moins visible, la plus fantasmée, celle composée par ces « hommes de l’ombre ».

L’ouvrage comporte des contributions originales articulées dans trois parties. La première ouvre sur l’invention et la mise en forme des collaborateurs parlementaires en France, en Allemagne et en Grande Bretagne. La deuxième aborde le recrutement, la formation et les modalités de travail de ces auxiliaires politiques dans le Parlement français et le Parlement européen. La troisième concerne le travail et les carrières en dehors du Parlement, en commençant par les mairies pour finir par les cabinets ministériels considérés comme atypiques.

Ouvrage publié avec le soutien de la chaire de Sociologie historique de la politique de l’Institut universitaire de France et le concours de deux mentions du master de science politique de l’Université Paris X Nanterre (Sociologie politique comparative et Travail politique et parlementaire).

Plan de l’ouvrage

Introduction
À la découverte du travail de collaboration politique
Guillaume Courty
Chapitre 1. Le métier parlementaire et sa bureaucratie
Hervé Fayat
Chapitre 2. Des précurseurs de la collaboration parlementaire
- Nathalie Bayon Chapitre 3. La formalisation du rôle d’assistant parlementaire (1953-1995)
Éric Phélippeau
Chapitre 4. Les collaborateurs parlementaires en Grande-Bretagne et en Allemagne
Christophe de Nantois
Chapitre 5. Le regard de Colette sur le recrutement du collaborateur parlementaire
Bernard Lacroix
Chapitre 6. Les assistants parlementaires au parlement européen
Sébastien Michon
Chapitre 7. Les collaborateurs parlementaires à l’Assemblée nationale (2002-2007)
Julien Fretel, Julien Meimon
Chapitre 8. Le travail des assistants de députés socialistes
Éric Treille
Chapitre 9. Le courrier parlementaire français
Guillaume Courty, Tiphaine Havel
Chapitre 10. Les secrétaires de mairie des communes rurales
Sébastien Vignon
Chapitre 11. La difficile conversion des ressources militantes dans le travail de collaborateurs
Virginie Anquetin
Chapitre 12. les voies de la reconnaissance pour les collaborateurs d’élus locaux
Stéphane Cadiou
Chapitre 13. Collaborer avec un ministre atypique (Bernard Tapie)
Philippe Riutort
Bibliographie
Index des noms propres
Index des notions
Remerciements






Guillaume Courty


-

Terrains



-

« Faites un groupe »



-

Le travail de collaboration avec les élus




Activités du Gap
Dans ce numéro
Groupe d’analyse politique



Lire la suite > > >

Savoirs et idéologies en politique, 2011-2012

Savoirs et idéologies en politique Genèse, circulation, transmission Séminaire du Groupe d’Analyse Politique Un Mercredi par Mois, de 14h30 à 16h30 Bâtiment F — Salle des Actes (141) Calendrier des Séances 16 novembre 2011 : « Comment peut-on être économiste (au XVIIIe siècle) ? Contribution à une généalogie de la croyance économique », par Arnault SKORNICKI (GAP, Paris Ouest Nanterre) 14 décembre 2011 : « Comment peut-on être européaniste (en Corée du Sud) ? Genèse (...)

Lire la suite > > >

Séminaire Savoirs et idéologies en politique 2010-2011

Savoirs et idéologies en politique Genèse, circulation, transmission Séminaire du Groupe d’Analyse Politique Paris Ouest Nanterre Responsables : Arnault SKORNICKI & Laurent BONELLI Calendrier des Séances 2010-2011 Le Mercredi,14h-16h — Bâtiment F – Salle des Actes (141) 17 novembre 2010 : « La mesure de l’assimilation pour la naturalisation. Technique administrative et savoir scientifique », par Abdellali Hajjat (Maître de conférence en science politique, (...)

Lire la suite > > >




Erwan Poiraud

- Amour, Gloire et Crampons. Pour une sociologie du foot

Christophe Voilliot

- Eléments de science politique

Nathalie Bayon

- Eugène Spuller 1835-1896. Itinéraire d’un républicain entre Gambetta et le Ralliement

Laurent Bonelli

Willy Pelletier

- L’Etat démantelé. Enquête sur une révolution silencieuse

Antoine Schwartz

- L’Europe sociale n’aura pas lieu

Alain Garrigou

- L’ivresse des sondages

Bernard Lacroix

- L’utopie communautaire (réédition)

Christophe Voilliot

- La candidature officielle. Une pratique d’État de la Restauration à la Troisième République

Willy Pelletier

Claire Le Strat

- La canonisation libérale de Tocqueville

Laurent Bonelli

- La France a peur. Une histoire sociale de l’"insécurité"

Guillaume Courty

- Le travail de collaboration avec les élus

Bernard Lacroix

Antonin Cohen

Philippe Riutort

- Les formes de l’activité politique. Eléments d’analyse sociologique, du XVIIIe siècle à nos jours

- Les intellectuels de médias en France

- Les ravages de la « modernisation » universitaire

Bernard Lacroix

Antonin Cohen

Philippe Riutort

- Nouveau manuel de science politique

Philippe Riutort

- Sociologie de la communication politique

Philippe Riutort

Antoine Schwartz

- Vulgarisateurs, essayistes, animateurs.



Scalpel Actualités Accueil

Groupe d'Analyse Politique

Université Paris X Nanterre
Bâtiment F - Bureau 509
200 avenue de la République
92000 Nanterre
Tél/Fax 01 40 97 77 05

Mail : webmaster AT gap-nanterre DOT org