logoGAP
Cahiers de sociologie politique de Nanterre
Scalpel

JACK GOODY Éléments commentés de bibliographie

Auteur

Cette bibliographie de Jack Goody est présentée chronologiquement.

[1.] The Ethnography of the Northern Territories of the Gold Coast, West of the White Volta, Londres, Colonial Office, (polycopié), 1954 (2ème édition 1967), 123 p.

[2.] The Social Organization of the LoWiili, Londres, H. M. Stationery Office (Colonial Office, Colonial Research Studies, n°19), 1956.

[3.] « A comparative approach to incest and adultery », British Journal of Sociology, 1956, n°7, p. 286-305.

[4.] « Fields of social control among the LoDagaa », Journal of the Royal Anthropological Institute, 1957, 87, p. 75-104.

[5.] « Anomie in Ashanti ? », Africa, 1957, 27, p. 356-365.

[6.] (éd.), The Developmental Cycle in Domestic Groups, Cambridge, Cambridge University Press, 1958.

[7.] « Ethnohistory and the Akan of Ghana », Africa, 1959, 29, p. 67-81.

[8.] « Death and social control among the LoDagaa », Man, 1959, 59, p. 134-138.

[9.] « The mother’s brother and the sister’s son in West Africa », Journal of the Royal Anthropological Institute, 89, 1959, p. 61-88 (repris in [30.]).

[10.] « Sociology and ethnology among the LoDagaa », Man, 1960, 60, p. 55.

[11.] « The classification of double descent systems », Current Anthrop., 1961, 2, p. 3-25.

[12.] « Religion and ritual : the definitional problem », British Journal of Sociology, 1961, n°12, p. 142-163.

[13.] Death, Property and the Ancestors. A Study of the Mortuary Customs of the LoDagaa of West Africa, Londres, Tavistock, 1962, XII-452 p.

[14.] « LoDagaa rituals of death », New Society, 1962, p. 18-19.

[15.] « Feudalism in Africa ? », Journal of African History, n° 5, 1963, p. 304-345.

[16.] Avec Watt I. P., « The consequences of literacy », Comparative Studies in Society and History, 1963, n° 5, p. 304-345 (repris in [26.])

[17.] « The Mande and the Akan Hinterland », in Vansina J. et al., (eds.), The Historian in Tropical Africa, Londres, 1964.

[18.] Introduction à Goody J., Arhin K., (eds.), Ashanti and the Northwest, Inst. of African Studies, Legon, Ghana, 1965.

[19.] Succession to High Office, Cambridge, Cambridge University Press, 1966, VIII-181 p.

[20.] Avec Goody E., « Cross-cousin marriage in Northern Ghana », Man, 1966, I, p. 343-355 (repris in [30.]).

[21.] « The over-kingdom of Gonja », in Forde D. et Kaberry P., (éds), West African Kingdoms, Londres, 1967.

[22.] « On the Accuracy of the Ethnographic Atlas », Am. Anthrop., 1967, 69, p. 366-367.

[23.] Avec Goody E., « The Circulation of Women and Children in Northern Ghana », Man, 1967, n° 2, p. 226-248.

[24.] Avec Mustapha T. M., « The trade route from Salaga to Kano », J. Nigerian Hist. Soc., 1967, III, p. 611-616.

[25.] Avec Braimah J. A., Salaga : the Struggle for Power, Londres, 1967.

[26.] Literacy in Traditional Societies, Cambridge, Cambridge University Press, 1968, VI-349 p.

[27.] « Time : social organization », International Encyclopaedia of the Social Sciences, 1968, vol. 16, p. 30-42.

[28.] « Kinship : descent groups », International Encyclopaedia of the Social Sciences, 1968, vol. 8, p. 401-408.

[29.] « The myth of a state », Journal of Modern African Studies, 1968, 6, p. 461-473.

[30.] Comparative Studies in Kinship, Londres, Routledge and K. Paul, 1969, XVIII-261 p.

[31.] « Inheritance, property and marriage in Africa and Eurasia », Sociology, 1969, III, p. 55-76.

[32.] « Marriage policy and incorporation in Northern Ghana », in COHEN R., MIDDLETON J. (eds.), From Tribe to Nation in Africa : Studies in Incorporation Processes, San Francisco, 1969.

[33.] « Adoption in cross-cultural perspective », Comparative studies in Sociology and History, 1969, vol. 2.

[34.] « Succession in contemporary Africa », Archives Européennes de Sociologie, 1969, 10, p. 27-40.

[35.] « Sideways and downwards : lateral and vertical succession, inheritance and descent in Africa and Eurasia », Man, 1970, n° 5, p. 627-638.

[36.] « Class and marriage in Africa and Eurasia », American Journal of Sociology, 1970.

[38.] Technology, Tradition and the State in Africa, Londres, Ibadan, Accra, Oxford University Press, 1971, VI-88 p.

[39.] (ed.), Kinship Selected Readings, Harmondsworth, Penguin Books, 1971, 399 p.

[40.] « The impact of Islamic writing on the oral cultures of West Africa », Cahiers d’Études africaines, 1971, 11, p. 455-466.

[41.] The Myth of the Bagre, Oxford, The Clarendon Press, 1972.

[42.] Domestic Groups, Reading (Massachussetts), 1972.

[43.] « The evolution of the family », in Laslett P., (ed.), Household and Family in Past Time, Cambridge, Cambridge University press, 1972.

[44.] (ed.), The Character of Kinship, Londres, Cambridge University Press, 1973, XII-251 p.

[45.] « Literacy and the non-literate », Times Literary Supplement, 12 mai 1972, p. 539-540 (repris in Disch R., (ed.), The Future of Literacy, New Jersey, Englewood Cliffs, 1973).

[46.] Avec Tambiah S. J., Bridewealth and Dowry, Cambridge, Cambridge University Press, 1973, X-169 p.

[47.] Avec Harrison G., « Appendix, strategies of heirship », Comparative Studies in Society and History, 1973, 15, p. 3-20.

[48.] Avec Buckley J., « Inheritance and women’s labour in Africa », Africa, n°43, p. 108-120.

[49.] (ed. avec une introduction de J. Goody) Changing Social Structure in Ghana : Essays in the Comparative Sociology of a New State and an Old Tradition, Londres, International African Institute, 1975, IX-285 p.

[50.] Literacy in Traditional Societies, Cambridge, Cambridge University Press, 1975, 350 p.

[51.] Production and Reproduction : a Comparative Study of the Domestic Domain, Cambridge, Cambridge University Press, 1976, XIII-167 p.

[52.] Avec Thirsk J., Thompson E. P., Family and Inheritance : Rural Society in Western Europe 1200-1800, Cambridge, Cambridge University Press, 1976, VI-421 p.

[53.] The Domestication of the Savage Mind, London, Cambridge, Cambridge University Press, 1977, X-179 p.

[54.] « Tradizione orale e ricostruzione del passato nel Ghana del Nord », Quaderni Storici, 1977, 35, p. 481-492.

[55.] Avec Cole M., Scribner S., « Writing and formal operations : a case of study among the Vai », Africa, 1977, n° 47, p. 289-304.

[56.] « Mémoire et apprentissage dans les sociétés avec et sans écriture : la transmission du Bagré », L’Homme, 1977, n° 17, p. 29-52.

[57.] « Against ritual : loosely structured thoughts on a loosely defined topic », in Falk-Moore S. et Meyerhof B., (eds.), Secular Rituals Considered : Prolegomena Towards a Theory of Ritual, Ceremony and Formality, Amsterdam, 1977.

[58.] et al., Sex-Preference, Resources and Population, Compte-rendu d’une recherche patonnée par les fondations Rockfeller et Ford (New York) et par le Ministry of Overseas Development (Londres), Cambridge (polycopié), 1977.

[59.] La raison graphique. La domestication de la pensée sauvage, Paris, éditions de Minuit, 1978 (2ème édition 1986), 274 p.

Dans cet ouvrage, l’ethnologue de Cambridge analyse, au moment même où surgit l’écriture, les transformations qu’elle provoque dans le processus de connaissance. Dans une perspective dégagée des présupposés évolutionnistes et ethnocentristes, il tente de démontrer que l’écriture n’est pas seulement une forme de présentation du savoir, elle en détermine aussi le contenu. La mise en place de nouveaux modes de pensée correspond à de nouveaux modes de domination, l’usage de l’écriture impliquant une transformation du savoir politique.

[60.] « Population and Polity in the Voltaic Region », dans Friedman J., Rowlands M., (eds.), The Evolution of Social Systems, Londres, 1978.

[61.] « Slavery in time and space », dans Watson J. L., (ed.), Asian and African Systems of Slavery, Oxford, Oxford University Press, 1979.

[62.] Avec S. W. Gandah, Une récitation du Bagré, Paris, A. Colin, coll. Classiques africains, 1980, 405 p.

La pratique ethnographique est souvent synonyme de course de vitesse contre les interdépendances croissantes de sociétés de plus en plus homogénéisées. C’est pour cette raison que le recueillement et la conservation de données, surtout quand elles se présentent sous une forme orale, constituent une dimension fondamentale du travail des ethnologues. J. Goody apporte sa pierre à l’édifice en nous présentant le mythe recueilli lors de la cérémonie du Bagré à l’occasion d’un voyage effectué en 1969 aux frontières du Ghana, de la Haute-Volta et de la Côte d’Ivoire. Contrairement aux apparences, cet ouvrage n’est pas la traduction française de The Myth of the Bagre qui présentait une première version du mythe reproduit ici.

[63.] « Rice-burning and the Green Revolution in Northern Ghana », Journal of Development Studies, 1980, n° 16, p. 136-155.

[64.] « Thought and writing », in Gellner E., (ed.), Soviet and Western Anthropology, Londres, 1980.

[65.] « Alphabet and writing », in Willliams R., (ed.), Meanings and Messages : the World of Human Communication, Londres, 1981.

[66.] « Sacrifice among the LoDagaa and elsewhere : a comparative comment on implicit questions and explicit rejections », Systèmes de pensée en Afrique noire : le sacrifice IV, Cahier 5, Yvry, CNRS, 1981, p. 9-22.

[67.] et al., « Implicit Sex-preferences : a Comparative Study », Journal of Biosocial Sciences, 1981, n° 13, p. 455-466.

[68.] et al., « On the Absence of Explicit Sex-differences in Ghana », Journal of Biosocial Sciences, 1981, n° 13, p. 87-96.

[69.] Avec Duly C., Studies in the Use of Computers in Social Anthropology, Rapport à la SSRC, 1981.

[70.] Cooking, Cuisine and Class : a Study in Comparative Sociology, Cambridge, Cambridge University Press, 1982, VIII-253 p.

[71.] The Development of the Family and Marriage in Europe, Londres, Cambridge University Press, 1983, XII-308 p.

[72.] Cuisines, cuisine et classes, Paris, Centre Georges Pompidou, Centre de création industrielle, 1984, 405 p. (traduction de [69.])

Pourquoi les cultures traditionnelles africaines n’ont-elles presque pas de cuisines différenciées, même dans les grands États possédant des structures politiques différenciées ? Quelles sont les conditions requises pour l’apparition d’une « grande » et d’une « petite » cuisine ? Adoptant une perspective comparatiste qui s’enracine dans l’histoire, il analyse les pratiques culinaires et leur évolution dans le contexte de l’ensemble des modalités de production, de préparation et de consommation des aliments.

[73.] L’évolution de la famille et du mariage en Europe, préface de G. Duby, Paris, A. Colin, 1985, 301 p. (traduction de [70.])

Jack Goody s’intéresse à un objet consacré des sciences sociales : la famille. Dénaturalisant la forme instituée et incorporée de cette unité sociale qui se trouve au centre d’un processus de reproduction qui n’est pas seulement biologique, J. Goody met en lumière son façonnement sous l’effet des stratégies d’accumulation du capital foncier et de concentration du pouvoir temporel de l’Église. Ce rapport Église-famille, propre à l’Occident chrétien, semble être à l’origine des évolutions divergentes qui caractérisent la famille, de part et d’autre de la Méditerranée.

[74.] La logique de l’écriture. Aux origines des sociétés humaines, Paris, A. Colin, 1986, 197 p.

L’ethnologue approfondit ici sa réflexion à propos des effets de la naissance et du développement de l’écriture sur l’organisation sociale, en particulier des sociétés proche-orientales. Les effets de délimitations du réel que son usage implique favorisent l’objectivation d’espaces de pratiques différenciées : religion, droit, politique et économie. La logique de l’écriture ainsi mise en évidence à partir d’une démarche comparatiste entraîne un processus de différenciation sociale constitutif d’une transformation de la manière dont l’homme pense sa relation à un monde de plus en plus segmenté.

[75.] « Religion, writing and revolt in Bahia », Visible Language, 1986, n°20, p. 316-343.

[76.] Introduction à Fortes, Meyer, (eds.), Religion, Morality and the Person : Essays on Tallensi Religion, Cambridge, Cambridge University Press, 1987, XIII-347 p.

[77.] « Cooking and the polarization of social theory », Food and Foodways, 1989, n°3, p. 203-221.

[78.] « Under the lineage’s shadow », Proc. Brit. Acad., 1989, 70, p. 189-208.

[79.] The Oriental, the Ancient and the Primitive : Systems of Marriage and the Family in the Pre-industrial Societies of Eurasia, Cambridge, Cambridge University Press, 1990, XIX-542 p.

[80.] « Icônes et iconoclasme en Afrique », Annales E.S.C., 1991, p. 1235-1251.

[81.] The Culture of Flowers, Cambridge, Cambridge University Press, 1993, XVII-462 p.

[82.] The Interface between Written and the Oral, Cambridge, Cambridge University Press, 1993.

[83.] La culture des fleurs, Paris, Le Seuil, coll. La librairie du XXe siècle, 1994, 627 p. (traduction de [80.])

Abordant un objet apparemment anodin, J. Goody fait oeuvre à la fois d’ethnologue et d’historien. Transgressant les frontières académiques, il enquête sur la question du rapport des usages pratiques et symboliques des fleurs dans diverses sociétés. De la Grèce antique à la Chine de Mao, de l’Europe médiévale à l’Afrique contemporaine, il tente de comprendre les rapports différenciés qui lient ces univers sociaux aux fleurs. De leurs usages « spécialisés » à leurs usages « ordinaires », il inscrit sa démarche dans une archéologie comparée de l’horticulture et dans une histoire de la consommation des biens de luxe.

[84.] Entre l’oralité et l’écriture, Paris, PUF, 1994, 323 p. (traduction de [81.])

Cet ouvrage est le troisième volet de la trilogie consacrée aux effets sociaux de « l’invention » de l’écriture. Cette fois, J. Goody se penche sur les rapports entre l’oral et l’écriture : au sein d’une même société, entre sociétés possédant l’écriture et celles ne la possédant pas, enfin dans l’activité langagière de l’agent lui-même. Adoptant encore une fois la même démarche heuristique, il achève sa démonstration commencée deux ouvrages plus tôt.

[85.] Préface à Histoire de la famille, tome 3 : Le choc des modernités, A. Burguière, C. Klapisch-Zuber, M. Segalen, F. Zonabend, (eds.), Paris, Librairie générale française, 1994, 736 p.

[86.] Avec Dauzat P.-É., L’homme, l’écriture et la mort. Entretiens avec Pierre-Émmanuel Dauzat, Paris, Belles Lettres, 1996, 272 p.






Christophe Le Digol


-

JACK GOODY Éléments commentés de bibliographie



-

Le Digol Christophe




Activités du Gap
Dans ce numéro
Groupe d’analyse politique



Lire la suite > > >

Savoirs et idéologies en politique, 2011-2012

Savoirs et idéologies en politique Genèse, circulation, transmission Séminaire du Groupe d’Analyse Politique Un Mercredi par Mois, de 14h30 à 16h30 Bâtiment F — Salle des Actes (141) Calendrier des Séances 16 novembre 2011 : « Comment peut-on être économiste (au XVIIIe siècle) ? Contribution à une généalogie de la croyance économique », par Arnault SKORNICKI (GAP, Paris Ouest Nanterre) 14 décembre 2011 : « Comment peut-on être européaniste (en Corée du Sud) ? Genèse (...)

Lire la suite > > >

Séminaire Savoirs et idéologies en politique 2010-2011

Savoirs et idéologies en politique Genèse, circulation, transmission Séminaire du Groupe d’Analyse Politique Paris Ouest Nanterre Responsables : Arnault SKORNICKI & Laurent BONELLI Calendrier des Séances 2010-2011 Le Mercredi,14h-16h — Bâtiment F – Salle des Actes (141) 17 novembre 2010 : « La mesure de l’assimilation pour la naturalisation. Technique administrative et savoir scientifique », par Abdellali Hajjat (Maître de conférence en science politique, (...)

Lire la suite > > >




Bernard Lacroix

- Perspectives pour une recherche

Jack Goody

- Le droit et l’écrit

Christophe Le Digol

- JACK GOODY Éléments commentés de bibliographie

Philippe Riutort

- « Au nom du nom » ou comment investir son poste. Le cas des éditorialistes d’Europe 1

Laurent Quéro

- Objets d’élection : les manuels électoraux français (1790-1995)

Patrick Lehingue

- Faux concept et vrai problème : La « volatilité électorale »

Antonin Cohen

- La « Révolution des fauteuils » au Parlement européen

Cécile Battais

- Lectures critiques : Yves Déloye, École et citoyenneté, Paris, Presses de la FNSP, 1994.

Laurent Quéro

- Corpus bibliographique des manuels électoraux français (1790 - 1995). Partie 1.

Laurent Quéro

- Corpus bibliographique des manuels électoraux français (1790 - 1995). Partie 2.

Laurent Quéro

- Corpus bibliographique des manuels électoraux français (1790 - 1995). Partie 3.

Christophe Voilliot

- Lectures critiques : Philip Nord, The Republican Moment. Struggles for democracy in nineteenth-century France,Cambridge, Harvard university press, 1995.



Scalpel Actualités Accueil

Groupe d'Analyse Politique

Université Paris X Nanterre
Bâtiment F - Bureau 509
200 avenue de la République
92000 Nanterre
Tél/Fax 01 40 97 77 05

Mail : webmaster AT gap-nanterre DOT org