logoGAP
Cahiers de sociologie politique de Nanterre
Scalpel

L’ivresse des sondages

Auteur

Alain Garrigou, L’ivresse des sondages, Paris, La découverte, novembre 2006 - 128 pages

Présentation :

Depuis les années 1980, le nombre de sondages politiques a été multiplié par deux en France, et on en compte plus d’un millier par an. Ils occupent désormais une place centrale dans les commentaires médiatiques de la vie politique, et tout autant dans l’agenda et les décisions des responsables politiques eux-mêmes. Et, sauf en de rares occasions - qui n’altèrent en rien l’ivresse des sondages -, ceux-ci ne sont plus critiqués, et tout le monde affecte de croire qu’ils offrent un fidèle reflet de la réalité. Et pourtant... Dans cet essai vif et documenté, Alain Garrigou montre à quel point la production de sondages, ainsi que l’usage qui en est fait, confine souvent à l’absurde. Il révèle notamment comment la fiabilité des résultats est gravement mise en cause par les techniques utilisées et par le refus croissant des citoyens de répondre aux sondeurs. Et, plus profondément, il explique comment la « sondomanie » a profondément transformé la vie politique. Loin de favoriser la démocratie, comme le promettait dans les années 1930 George Gallup, le pionnier des sondages d’opinion, ceux-ci l’ont fortement pervertie, ne serait-ce que par le rôle invraisemblable qu’ils jouent dans les décisions de politique publique.

Table des matières :

Introduction - La prolifération, ou la puissance de la « mise en chiffres » - Faiblesse intellectuelle et puissance sociale - La critique, à quoi bon ? - 1. Une parodie de science - Les sondages et la mesure - Prédictions et corrections - Les sondages électoraux, cautions du sondage - La politologie au secours des sondeurs - L’expert, le ministre et les médias - 2. L’illusion de la transparence - Le biais des normes sociales - Contre-vérités et illusions - « Impossible de faire des estimations fiables » - Où est l’opinion publique ? - L’ambiguïté du pacte de sondage - La réponse est dans la question - La fonction performative des sondages - 3. Les sondages comme relation sociale - Les non-réponses, une « menace pour les entreprises de sondage » - Le refus de répondre des sondés, un « déficit démocratique » ? - L’hostilité croissante des sondages - Comment convaincre de répondre ? - Payés les sondés ? - Les effets des refus sur la valeur des sondages - L’opinion comme marchandise : bricolages méthodologiques et promotion du « citoyen consommateur » - 4. Le triangle de la domination - La sélection des candidats - Les sondages comme élections primaires - Les sondages peuvent-ils « faire » une élection ? - Sondeurs, journalistes et politiques : connivences - Le miroir aux alouettes des « baromètres politiques » - De l’usage politique des sondages... - ...et de leur influence sur les politiques publiques - Conclusion. L’opinion fantôme.






Alain Garrigou


-

Pension, corruption, trahison



-

L’ivresse des sondages



-

Garrigou Alain



-

Un document d’André Siegfried




Activités du Gap
Dans ce numéro
Groupe d’analyse politique



Lire la suite > > >

Savoirs et idéologies en politique, 2011-2012

Savoirs et idéologies en politique Genèse, circulation, transmission Séminaire du Groupe d’Analyse Politique Un Mercredi par Mois, de 14h30 à 16h30 Bâtiment F — Salle des Actes (141) Calendrier des Séances 16 novembre 2011 : « Comment peut-on être économiste (au XVIIIe siècle) ? Contribution à une généalogie de la croyance économique », par Arnault SKORNICKI (GAP, Paris Ouest Nanterre) 14 décembre 2011 : « Comment peut-on être européaniste (en Corée du Sud) ? Genèse (...)

Lire la suite > > >

Séminaire Savoirs et idéologies en politique 2010-2011

Savoirs et idéologies en politique Genèse, circulation, transmission Séminaire du Groupe d’Analyse Politique Paris Ouest Nanterre Responsables : Arnault SKORNICKI & Laurent BONELLI Calendrier des Séances 2010-2011 Le Mercredi,14h-16h — Bâtiment F – Salle des Actes (141) 17 novembre 2010 : « La mesure de l’assimilation pour la naturalisation. Technique administrative et savoir scientifique », par Abdellali Hajjat (Maître de conférence en science politique, (...)

Lire la suite > > >




Erwan Poiraud

- Amour, Gloire et Crampons. Pour une sociologie du foot

Christophe Voilliot

- Eléments de science politique

Nathalie Bayon

- Eugène Spuller 1835-1896. Itinéraire d’un républicain entre Gambetta et le Ralliement

Laurent Bonelli

Willy Pelletier

- L’Etat démantelé. Enquête sur une révolution silencieuse

Antoine Schwartz

- L’Europe sociale n’aura pas lieu

Alain Garrigou

- L’ivresse des sondages

Bernard Lacroix

- L’utopie communautaire (réédition)

Christophe Voilliot

- La candidature officielle. Une pratique d’État de la Restauration à la Troisième République

Willy Pelletier

Claire Le Strat

- La canonisation libérale de Tocqueville

Laurent Bonelli

- La France a peur. Une histoire sociale de l’"insécurité"

Guillaume Courty

- Le travail de collaboration avec les élus

Bernard Lacroix

Antonin Cohen

Philippe Riutort

- Les formes de l’activité politique. Eléments d’analyse sociologique, du XVIIIe siècle à nos jours

- Les intellectuels de médias en France

- Les ravages de la « modernisation » universitaire

Bernard Lacroix

Antonin Cohen

Philippe Riutort

- Nouveau manuel de science politique

Philippe Riutort

- Sociologie de la communication politique

Philippe Riutort

Antoine Schwartz

- Vulgarisateurs, essayistes, animateurs.



Scalpel Actualités Accueil

Groupe d'Analyse Politique

Université Paris X Nanterre
Bâtiment F - Bureau 509
200 avenue de la République
92000 Nanterre
Tél/Fax 01 40 97 77 05

Mail : webmaster AT gap-nanterre DOT org